Vague de froid de la mi février 2021

Après encore un début d’hiver assez tranquille, les choses sérieuse sont finalement arrivées !

Pour les minimales, on a été a -9,6°C, puis -7,8°C le lendemain , puis -8,9°C un jour plus tard pour un total de 6 jours sans dégel, avec de la neige tombé en tout début de période et un fort vents d’Est (un fait aggravant…)

Toutes les protections cette année étaient passive, pas de câble électrique, de guirlande ou de chauffage… autant faire le test jusqu’au bout ! J’ai eu la bonne idée de prendre plus de paille qu’à l’habitude et heureusement !

les photos sont prises pendant et après (au mois d’Avril, pour être sûr du résultat)

Pour les palmiers, « des meilleurs au pires » :

Les Trachycarpus sont « hors jeu » il ne leur arrive jamais rien !

Jubaea chilensis : pas de protection, et rien du tout ! Super surprise !

Butia capitata/odorata : celui à l’ouest , protégé des vents froids avec de la paille sur le tronc, et un gros big bag mi en hâte dessus : aucuns souci ! pas de parties brunes, rien du tout, super résultat !

Celui à l’est, planté il y a un an, et qui a du mal… là part contre trois feuilles ont grillé, la lance tient bien par contre.

Butia eriosphata : Malgré sa petite taille et l’exposition plein Est, il a passé l’hiver très bien ! super nouvelle pour ce tout petit !

Phoenix canariensis : grosse surprise, beaucoup de paille, du voile d’hivernage, et a part quelques parties de feuilles grillées ils vont super bien !

Washingtonia filifera : même protection avec plein de paille et du voile, finalement 60% du feuillage a grillé (photo du dessus, derrière le phoenix), mais la croissance repart très vite déjà !

Washingtonia filibusta: protection de paille seulement, et en plein Est … catastrophe ! j’espère un signe de vie pour la suite… il pousse quand même très vite, c’est dommage…

Syagrus romanzoffiana : C’était impossible à garder… et non il n’y a pas de miracles ! J’ai du tout couper…

Pour les autres exotiques :

Mes deux cordylines , la verte et la pourpre, m’ont fait beaucoup de peine, ce n’est pas tant le froid, mais le fait que la neige soit restée dessus tant de temps qui a fini par geler les troncs, les dégâts n’ont été visibles qu’un mois après… les troncs semblent sains, et j’espère les voir repartir ce printemps … j’avais juste couverte la pourpre avec un big bag.

Les agave americana variegata ont bien tronquées également, elles étaient simplement protégées avec un voiles d’hivernage. Le cycas révoluta a également trinqué …

Les autres dégâts sont moins visibles, j’en parlerai petit a petit au cours de la saison,… les vivaces comme les bananiers vont très bien, a part les palmiers et les cordylines il n’y a pas eu grand chose finalement…! ça repoussera !

Hiver 2020/2021

Après un automne plutôt humide et doux, l’hiver s’installe avec des journées froides sans vraiment d’amplitude thermique, autour de 2°C depuis Noël… la minimale de l’hiver est au 10 janvier de -2,2°C… rien de bien méchant, c’est même plutôt doux finalement. Nous avons eu 7 gelées pour le moment, autour de -1,5°C, avec dégel à chaque fois… à suivre, car nous arrivons maintenant dans le « dur » de l’hiver !

Le jardin est en pause, il est temps de pailler, tailler et amender les différents massifs…

J’ai laissé en place les deux plus gros Ensete ventricosum « Maurelli », avec un gros gros paillage ! c’est un test…à voir au printemps

Les plus frileuses comme l’avocatier sont sous leur cocon de foin ! il en est de même pour les goyaviers-fraise !

la période des semis commence, avec les Citrus rustiques en tout premier…vraiment hâte de voir la suite pour ceux là ! Merci au donateur qui le fait pousser en extérieur en pleine terre non loin d’ici ! (Une petite erreur s’est glissée sur les semis… c’est Citrumelo « Dustan ») je ferai la liste des Citrus semés dans un article bientôt

Coté potager c’est le grand nettoyage, les semis commencent déjà avec deux série de fèves, la première à la mi Novembre, l’autre début décembre… ça pousse déjà bien ! Ognons et Ails sortent déjà également, et les salades d’hiver grossissent en prenant leur temps ! Les poireaux ont eu beaucoup de mal avec les rongeurs… ils m’en ont laissé quand même ! Pour toutes les autres surfaces, c’est du foin du foin du foin !!!!

Automne 2020

Le gros pépère Musa sikkimensis « Bengal Tiger » a bien grandit ! 6 mètres encore cette année, et une envergure bien plus imposante que l’an dernier, il pousse vraiment très vite ! pas de fleurs cependant… chaque chose en son temps !

Les bananiers ont repris leur croissance après le pic de l’été, et tout reverdit avec les pluies d’automne, surtout en octobre !

Quelques autres photos du jardin en Novembre avant la gelée…

Dernière cueillettes et grand « nettoyage » du potager, en même temps que les premiers arrivant de la saison 2021 font leur entrée !

Mi Aout

Encore une saison d’été très chaude et très sèche cette année, pour la 4éme année de suite… La chaleur a été bien présente, avec plusieurs journées au dessus de 40°C, une valeur impensable il y a encore peu… Côté pluie il n’a pas eu plus de 30 mm d’eau depuis le 15 Juin, c’est encore pire qu’en 2019, une année déjà bien difficile…

Dahlia « Emaury Paul » en Aout

Les bananiers poussent et poussent encore !

Les Musa sikkimensis côté ouest ont souffert de la canicule, beaucoup de feuilles ont grillé, va falloir les mettre ailleurs, c’est chaque année la même chose, trop de soleil…

Côté palmier la chaleur a été une fois de plus très bénéfique ! c’est une explosion ! les dattiers se remettent de leur plantation et ont une croissance enfin normale, le Jubaea me fait des feuilles de 1,60m enfin ! et les trachy se lancent vers le ciel bien comme il faut !

Quelques photos des floraisons depuis la mi-Juin…

Et enfin quelques photos d’ensemble ici et là dans le jardin…

Voici un nouveau projet en court depuis l’année dernière, un potager où tout se mèle, un peu exotique, un peu fouillis, sur des bases de permaculture, ou plutôt de « sol vivant » c’est vraiment le terme… qui marche super bien, et nous permet une quasi autonomie en légumes depuis début Mars déjà ! Mon nouveau « dada » !

Avec en plus déjà quelques belles récoltes !

Mai 2020

Quelques photos du jardin, la nature à encore un bon mois d’avance comparé à l’an dernier, la chaleur est toujours là et l’humidité fait son retour pour le plus grand bien des plantes …

DSC_0117

Les ensetes ont très vite repris leur marque, le fumier de cheval leur profite bien !

DSC_0058

 

 

Les bananiers ont même envahit le côté potager du jardin… sait-on jamais, si ça peut les inspirer pour fleurir un jour ! ici de gauche à droite : « Himalayan fruit », « malhbog », Himalayan mountain » et « dajiao »

DSC_0119

Printemps 2020

Après un hiver bien humide et bien doux encore (min de -4,3°C et pas de gel après le 15 février), la saison recommence à fond, avec déjà plus de 3 semaines d’avance pour tout dès la mi Avril comparé à l’an dernier, qui était déjà une année chaude… ça promet pour la suite (sécheresse ? canicule ? On verra bien…)… pas de pluies de 8 Mars au 29 Avril soit quasiment 7 semaines, une belle première sécheresse pour commencer l’année…

Quelques floraisons :

 

les autres exotiques…

 

détails du billbegia nutans en pleine floraison fin Avril :

DSC_0868

fin d’année 2019

 

A l’automne le Musa sikkimensis « Bengal Tiger  » est devenu énorme ! mesuré à 6m, c’est le plus grand bananier que j’ai pu avoir depuis que j’en cultive (depuis… 18 ans !) Je ne l’ai jamais vu si grand ! Les Maurelli étaient pas mal non, proches des 4 m !

Quelques photos de l’automne :

 

et enfin la venue des premiers gel et de la taille pour l’hiver :

Je me suis servi des feuilles pour le paillage du potager, et j’ai mi pour la première fois les Ensete v. « maurelli » au sous-sol et non dans la véranda… ils étaient beaucoup trop lourds et grands ! La reprise en 2020 a été identique, c’est bon signe, ça va me faire de la place pour les années suivantes dans la véranda, pas besoin de se donner tant de mal à les garder « en feuille » finalement !

été 2019

Point à la mi-Aout :

Une deuxième canicule nous a concerné fin Juillet avec un maximum de 42,4°C relevé à la station météo la plus proche et à mon thermomètre, du jamais vu chez nous ! Le jardin a eu beaucoup de mal (même les exotiques ont souffert), surtout que les cumuls de pluies ont été très réduits avec 25 mm à peine depuis la fin Mai. La pluie fait enfin sont retour depuis peu, il était grand temps. Les réserves d’eau sont vides, et j’ai encore du arroser avec l’eau de la ville… Les bananiers s’en sortent avec quelque brulures, ils étaient sous perf ! Malheureusement, plus le temps passe, et plus je me dis que ce genre de plante va souffrir de plus en plus du manque d’eau par chez nous… Il va falloir revoir la palette végétale, et planter des choses qui tiennent le sec. Côté palmier la croissance a été fulgurante, la chaleur leur plait !

Les Ensete ventricosum Maurelli entament leur 3ème saison pour les plus grands :

DSC_0042

Mon pied de Musa sikkimensis « bengal Tiger » (petit plantule de cadeau de mariage de 2015) explose ! Le bourgeon arrive à 3 mètres au niveau du fil électrique du téléphone… comme quoi, faut y penser à ce petit détail avant la plantation ! Il talonne les 5 mètres !

IMG_2576

Les autres sikkimensis sont moins hauts que les années précédentes, finalement le plein soleil de l’après midi ne leur va pas si bien, ils sont brulés chaque été maintenant, même avec un bon arrosage…

Quleques photos du jardin sous la pluie tant attendue !

Nouvel arrivage de plantes qui résisteront mieux au sec !

IMG_2571

et évolution des régimes bizarres (sur le même stipe) de Musa basjoo de chez mes parents :

Mi-Juillet :

 

 

Les bananiers poussent fort, après un printemps un peu moins chaud que l’an dernier, les températures se sont affolées en Juin avec jusqu’à 38°C en fin de mois… côté pluie, le sol est resté bien humide au printemps, avant de sécher rapidement après la dernière pluie de la mi Juin… Au 15 Juillet il n’y a pas eu d’eau depuis un mois, et les plantes commencent déjà à souffrir. La croissance des exotiques reste très bonne, avec de belles floraisons 🙂

 

 

Quelques ambiances du jardin

 

 

Et une floraison assez attendue, la première en 17 ans de culture (!) des pieds de basjoo de mes parents ! Et le pied m’a fait 3 épis floraux sur le même stipe !